• REGGAE & DUB

    ARTISTES IMPLIQUÉS  DANS CETTE RUBRIQUE

    REGGAE

     

      IMPORTANT

     ALLEZ À LA FIN DE L'INDEX POUR VOIR LES DERNIÈRES  VIDÉOS PUBLIÉES.

     ----------------------------------------------------

    Le REGGAE est un genre musical ayant émergé à la fin des années 1960, il est la plus populaire des expressions musicales jamaïcaines. Il devient, à la faveur de son succès international, un style musical internationalement apprécié, porteur d'une culture qui lui est propre. Le reggae est souvent lié au mouvement rastafari, lui-même né en Jamaïque. Mais certains Rastas, comme le mouvement Bobo Shanti, y étaient ou y sont opposés. Malgré tout, la majorité des chanteurs de reggae d'origine jamaïcaine et étrangère sont, ou se réclament, de rasta. « Il y a d'abord le mento, notre musique locale traditionnelle. Le ska, le rocksteady et le reggae ont pris au mento le jeu à contretemps de la guitare rythmique, et aussi certaines chansons transformées. Si on essaie d'établir des relations entre les musiques, et de voir quelles continuités existent d'une période à une autre, on peut isoler le jeu à contretemps de la guitare, que l'on peut entendre dans le mento avec le banjo, le ska, et qui correspond aussi au contretemps dans le rhythm and blues et en particulier dans le piano boogie-woogie. Le reggae est lancé en Jamaïque à la fin des années 1960 dans un contexte de forte émulation entre petits producteurs de musique1. Il est le fruit de nombreuses rencontres et de métissages : évolution du ska puis du rocksteady. Le reggae est maintenant une musique universelle, comme le souhaita son principal ambassadeur, Bob Marley. Le terme apparaît en 1968 en Jamaïque, mais son origine est controversée. Il pourrait venir du mot d'anglais jamaïcain, « streggae », qui désigne une personne mal ou trop peu habillée, et de là, les prostituées ; ce mot aurait été modifié par une radio jamaïcaine de l'époque.  C'est à partir de 1973, avec le succès de Bob Marley & The Wailers puis d'autres groupes comme les Gladiators et Black Uhuru que le reggae prend une dimension internationale. Dès lors, il pourra non seulement continuer à évoluer en Jamaïque, mais aussi reprendre son métissage à travers le monde. Du Reggae instrumental au DUB.  Le dub est un dérivé du reggae, et signifie « remixage » depuis 196810. Elle prend ses racines dans l'ajout de solistes de jazz sur des rythmiques préenregistrées, comme The Return of Django de Val Bennett & the Upsetters, un succès britannique de 1968 produit par Lee « Scratch » Perry. Au début des années 1970, les ingénieurs du son King Tubby et Errol Thompson approfondissent significativement ce genre pionnier, le sophistiquant et le perfectionnant avec talent. King Tubby est un créateur important et très influent, qui enseigne ses pratiques à nombre de disciples, parmi lesquels King Jammy, Scientist et Lee "Scratch" Perry. À la fin des années 1980 le dub commencera à influer de façon conséquente sur toute la musique populaire de danse mondiale11, qui adoptera le principe du remixage, né en Jamaïque

     

    INDEX-URL RAPIDE DE CETTE RUBRIQUE

     

    ASWAD - On and On

    BATWA HI-FI - Culture. Reggae (Rubrique)

    BEATS INTERNATIONAL - The Sun Doesn't Shine (1991)

    BIG MOUNTAIN - Baby, I Love Your Way (1994)

    BURNING SPEAR - Dub Don't Cry  (2003)

    COCOA TEA - First Date (1989)

    DONALDS, Andru - I'm Not Your One Night Lover, Reggae (Rubrique)

    FASHEK, Majek - I'm Not Tired (1991) Reggae (Rubrique)

    INTENSE - You Are The One (1990)

    JAH MAOLI - If I Ever (2014)

    LAVILLIERS, Bernard - Stand the Ghetto (1980) Reggae (Rubrique)

    LUCIANO - God is my Friend (2009) Reggae (Rubrique)

    MAXI PRIEST - Close To You (1990) Pop Music (Rubrique)

    MAXI PRIEST - How Can We Ease the Pain (1988) Reggae (Rubrique)

    MAXI PRIEST - Peace Throughout The World (1990)

    MAXI PRIEST (One Love) - Summer Breeze

    MAXI PRIEST - Wild World (1988) Reggae (Rubrique)

    PENN, Dawn - Keep In Touch (1994) Reggae (Rubrique)

    PHASE SELECTOR SOUND - Meditation (1999)

    SATTELITES - Easier Said Thant Done. Reggae (Rubrique)

    THIRD WORLD - Irie Ites (1979)

    THREE HOUSES DOWN - She's My Woman (2013 Ft. Spawnbreezie. Reggae & Dub (Rubrique)

     

    TOOTS AND THE MAYTAL - Spiritual Healing (1984)

    UB40 - Impossible Love (1990) Reggae (Rubrique) 

     

  • MAJEK FASHEK - I'm Not Tired (1991)  Reggae (Rubrique)

    MAJEK FASHEK, Majekodumni Fasheke de son vrai nom, est un guitariste et chanteur de reggae africain, né à Benin City, au Nigeria.

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • SPAWNBREEZIE

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • UB40 - Impossible Love (1990) Reggae (Rubrique)

    UB40 est un groupe britannique de reggae fondé en 1978 à Birmingham (Angleterre). Leur musique est pétrie de nombreuses influences très diverses : irlandaises, galloises, écossaises, yéménites, africaines et bien évidemment jamaïcaines. Le nom du groupe fait référence à un formulaire britannique de demande des droits au chômage (Unemployment Benefits). Parmi leurs succès on trouve le très célèbre Kingston Town (reprise de Lord Creator), la reprise de I'll be your Baby tonight de Bob Dylan ou encore Red Red Wine écrit par Neil Diamond en 1968. Dès leurs débuts, leur style musical est unique, avec, outre l'application plutôt fidèle des combinaisons d'instruments et vocaux propres au modèle original - dit Dub - du reggae, un traitement des couvertures électroniques et des cuivres plus détaché, affiné et un peu recalé en direction des ambiances mystiques à l'occidentale. Parallèlement le fil thématique des chansons, mais sans amener pour autant à trahir fondamentalement la vocalisation très particulière du modèle, est initialement fortement européanisé et un peu trivialisé, dans un respect du même ordre. Cette signature musicale et thématique particulière des UB40 sera par la suite perfectionnée par Pablo Falconer, leur producteur et ingénieur du son.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • SATTALITES - Easier Said That Done (1978) Reggae (Rubrique)

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • PORTER, Hugh - Feel the Feeling (A Woman) (1983) Reggae (Rubrique)

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • DAWN PENN - Keep in Touch (1994) Reggae (Rubrique)

    DAWN PENN née dans le quartier Dawn Pickering de Kingston (Jamaïque) en 1952, est une chanteuse de reggae jamaïcaine. Issue d'une famille de musiciens, Dawn débute sa carrière autour de 1966, avec l'enregistrement de quelques morceaux avec Prince Buster, qui passent alors inaperçus. Elle trouve rapidement le succès en 1967, avec le titre Rocksteady produit par Coxsone Dodd au Studio One : "You Don’t Love Me (No, No, No)", reprise d'un blues de Willie Cobbs ("You Don't Love Me" en 1961), inspiré de la chanson de Bo Diddley ("She's Fine, She's Mine» en 1955). Elle a également enregistré d'autres titres importants au Studio One comme "Broke My Heart» pour Bunny Lee. En 1970, Penn quitte le monde de la musique et déménage aux îles Vierges. Néanmoins, en 1987, elle revient à la Jamaïque et à la musique. Au cours de l'été 1992, elle est invitée sur scène pour l'anniversaire du Studio One, où elle interprète le single "You Don’t Love Me (No, No, No)" avec Steely & Clevie. Cette interprétation est un grand succès, et l'incite à réengistrer un album, qui un an plus tard, arrive en tête des charts aux États-Unis, en Europe et en Jamaïque. Cette version est depuis l'objet d'un grand nombre de reprises. En 2001, Dawn Penn est honorée du " Martin Luther King Award " pour sa contribution à la popularisation de la musique jamaïcaine.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • MAXI PRIEST & BERES HAMMOND - How Can We Easy the Pain (1988) Reggae (Rubrique)

    MAXI PRIEST, né le 10 juin 1961 en Angleterre, est un chanteur de reggae. Il est le neveu du chanteur de reggae Jacob Miller. Maxi Priest, de son vrai nom Max Eillion1, est né au sein d'une famille nombreuse (il a neuf frères et sœurs) dont la mère était pasteur pentecôtiste2. Il se lance dans la musique reggae dans les années 1980 et devient le premier chanteur né en Angleterre à être issu du fameux sound-system Saxon Sound. Il sort son premier album You're Safe en 1985. S'ensuivront deux autres (Intentions en 1985 et Maxi Priest en 1986) qui ne connaissent qu'un succès moyen. C'est cependant avec son troisième album que Maxi Priest réussit à se faire connaître avec la reprise de la chanson Wild World de Cat Stevens. En 1987, il apparaît dans le film grec Oh Babylone de Costas Ferris. Deux ans plus tard il sort l'album Bonafire, en 1990. En Septembre 1991 il connait un immense succès en duo avec roberta flack : set the night to music. En 1992, il sort de nouveau un album Fe real et en 1996 l'album Man With the Fun contenant son titre That Girl qu'il interprète en duo avec le rappeur Shaggy. En 1997, il enregistre un duo avec Jane Fostin, ex-Zouk Machine If You Won't Forgive Me. En 1999, il sort l'album CombiNation. En 2005, il publie un nouvel album du nom de 2the max où il fait une reprise de Felds, une chanson de Sting. Il a été annoncé en 2008 que Maxi Priest serait le nouveau chanteur du groupe anglais UB40

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • LUCIANO, de son vrai nom Jephter McClymont, est un chanteur de reggae nu roots jamaïcain né le 20 octobre 1964. Son style vocal est fortement influencé par Stevie Wonder, Frankie Paul, Dennis Brown et Peter Tosh. Son premier enregistrement Ebony & Ivory date de 1992 et paraît sur le label Aquarius Record. L'année suivante sort son premier album, Moving Up, chez RAS Records. Luciano a été élevé au rang d'officier de l'ordre de distinction le 15 octobre 2007 en reconnaissance de sa contribution au reggae.

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • BERNARD LAVILLIERS - Stand the Ghetto (1980) Reggae (Rubrique)

    BERNARD LAVILLIERS, de son vrai nom Bernard Oulion, est un auteur-compositeur-interprète français, né le 7 octobre 1946 à Saint-Étienne. Un rebelle au grand cœur qui erre depuis l'âge de dix-neuf ans à travers le monde (Brésil, New York, Jamaïque, Sénégal, Congo), Bernard Lavilliers s’imprègne des lieux et du peuple. Dans ses textes, il dénonce, il accuse avec poésie et acidité. En avril 1979, il part pour la Jamaïque pour se ressourcer. C'est ensuite New York où il rencontre Ray Barreto, grand percussionniste d'origine portoricaine. Enfin, il s'envole pour Rio au Brésil. De retour de ce voyage, qui constitue sa source d'inspiration, il sort "O Gringo". C'est un succès colossal avec les tubes "la Salsa" ou "Stand the ghetto". Il chante aussi "Est-ce ainsi que les hommes vivent", poème d'Aragon mis en musique par Léo Ferré qu'il admire tant.  Son père spirituel, Jacques Prévert. Depuis son premier album « Les poètes » en 1972, Bernard Lavilliers ne cesse d'écrire des succès. « Le Stéphanois », « Les Barbares », « 15e Round », « On the road again », « Can't stand the ghetto » ou encore « La salsa » rencontrent toujours leurs publics. Ses albums témoignent d'un beau mélange du personnage : un solitaire marginal et utopiste qui défile avec le peuple. En 2015, il est plus que jamais présent dans le paysage musical avec sa tournée « Acoustique » qui le mène jusqu’à l’île de la Réunion.

    Description de cette image, également commentée ci-après

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • MAXI PRIEST - Wild World (1988) Reggae Music (Rubrique)

    Maxi Priest, né le 10 juin 1961 en Angleterre, est un chanteur de reggae.

    Biographie

    Maxi Priest, de son vrai nom Max Eillion1, est né au sein d'une famille nombreuse (il a neuf frères et sœurs) dont la mère était pasteur pentecôtiste2. Il se lance dans la musique reggae dans les années 1980 et devient le premier chanteur né en Angleterre à être issu du fameux sound-system Saxon Sound. Il sort son premier album You're Safe en 1985. S'ensuivront deux autres (Intentions en 1985 et Maxi Priest en 1986) qui ne connaissent qu'un succès moyen. C'est cependant avec son troisième album que Maxi Priest réussit à se faire connaître avec la reprise de la chanson Wild World de Cat Stevens. En 1987, il apparaît dans le film grec Oh Babylone de Costas Ferris. Deux ans plus tard il sort l'album Bonafire, en 1990. En Septembre 1991 il connait un immense succès en duo avec roberta flack : set the night to music. En 1992, il sort de nouveau un album Fe real et en 1996 l'album Man With the Fun contenant son titre That Girl qu'il interprète en duo avec le rappeur Shaggy. En 1997, il enregistre un duo avec Jane Fostin, ex-Zouk Machine If You Won't Forgive Me. En 1999, il sort l'album CombiNation. En 2005, il publie un nouvel album du nom de 2the max où il fait une reprise de Felds, une chanson de Sting. Il a été annoncé en 2008 que Maxi Priest serait le nouveau chanteur du groupe anglais UB403.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • BIG MOUNTAIN - Baby, I Love Your Way (1994)  Reggae (Rubrique)

    Big Mountain est un groupe de reggae américain. Le groupe est surtout connu pour avoir interprété la chanson Baby I Love Your Way de Peter Frampton.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • REGGAE

    JAH MAOLI, If I Ever (2014) (Feat. J.Boog)  Reggae (Rubrique)

    JAH MAOLI, If I Ever (Feat. J.Boog)  Reggae

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Ici a version MP3 tiré du CD.  

    BATWA HI-FI - Culture,  Reggae (Rubrique)

     

    BATWA HIFI - Set We Free

     Cette chanson très rares provient d'un CD appartenant à la revue Global Rhythms dont j'étais abonné. N'est pas sur YouTube. Je l'ai prise de mes archives personnelles et transféré en MP3. J'aime ici l'accompagnement vocal très réussi. BATWA HIFI est un groupe des îles BERMUDES, prônent la fin de l'esclavage et propose un reggae positif face aux mauvaises influences de d'autres reggae. 

    Bonne écoute chers amis du reggae 

    Pierre

     

    BATWA HI-FI - Culture,  Reggae (Rubrique)

     

    BATWA HI-FI - Culture,  Reggae (Rubrique)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • INTENSE. You Are the One (1990) Reggae (Rubrique)

    INTENSE. You Are the One.  MP3 REGGAE

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  COCOA TEA, First Date (1989) Reggae (Rubrique)

    VERSION VIDÉO

    COCOA TEA, First Date.  MP3 REGGAE

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • THIRD WORLD, Irie Ites

    THIRD WORLD, Irie Ites,  MP3 REGGAE


    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • MAXI PRIEST & ONE LOVE, Summer Breeze,

    pièce initialée par les Isley Brothers quelques années auparavent

    MAXI PRIEST & ONE LOVE, Summer Breeze.  MP3 REGGAE

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • GAINSBOURG, Serge, Javanese Dub

    GAINSBOURG, Serge, Javanese Dub.    MP3 REGGAE

     

    GAINSBOURG, Serge, Javanese Dub.    MP3 REGGAE

     


    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • TOOTS AND THE MAYTAL, Spiritual Healing (1984) Reggae (Rubrique)

    TOOTS AND THE MAYTAL, Spiritual Healing.  MP3 REGGAE

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • BEATS INTERNATIONAL, The Sun Doesn't Shine (1991) Reggae (Rubrique) 

    BEATS INTERNATIONAL, The Sun Doesn't Shine (1991)

    BEATS INTERNATIONAL, The Sun Doesn't Shine.   MP3 REGGAE

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Ceci est la première version d'Aswad et la meileure à mon avis, elle n'est qu'en MP3.  Voir plus bas pour la nouvelle version mais avec vidéo où l'on peut voir chanter ASWAD.

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • BURNING SPEAR, Dub Don't Cry (2003) Reggae (Rubrique)

    BURNING SPEAR (de son vrai nom Winston Rodney), né le 1er mars 1945 à Saint Ann's Bay en Jamaïque, est un chanteur et musicien de reggae. Figure historique du mouvement avec Bob Marley et The Gladiators, ses paroles défendent le peuple dont il vient, l'héritage et la cause rastafari. Il est également un des premiers et seuls chanteurs de reggae à chanter à la gloire de Marcus Garvey. «  J'étais en train de marcher dans les montagnes de Saint Ann, l'esprit ailleurs, sans savoir où j'allais vraiment. Soudain, je me suis mis à courir chez Bob Marley, là aussi sans bien savoir pourquoi. Fourche à la main, Bob était en train de rejoindre sa ferme en tenant un âne sur lequel étaient accrochés des plantes et des outils. On a papoté un peu et je lui ai demandé où je pouvais m'adresser pour faire de la musique. Et Bob a dit : « OK man, essaye de voir ça avec Studio One[réf. nécessaire]. » Et c'est ici que Burning Spear enregistre ses deux premiers albums, Door Peep et Rocking Time, qui sont souvent considérés comme les deux albums les plus roots de l'histoire du reggae[réf. nécessaire]. Il signera ensuite avec le label Island, puis changera plusieurs fois de maison de disques durant sa longue carrière.

    En 1978, il s'illustre dans le film Rockers, aux côtés de Leroy "Horsemouth" Wallace, Gregory Isaacs, Kiddus I, Big Youth et Jacob Miller; notamment dans une scène mémorable au bord de la mer où il interprète une de ses chansons "Jah No Dead" a cappella. En 1987, il réédite ses albums Marcus Garvey et Garvey's Ghost en 100th Anniversary pour célébrer les 100 ans de la date de naissance de Marcus Garvey. En 2002 il fonde, avec sa femme, Sonia Rodney, une maison de disques, Burning Spear Records.

    BURNING SPEAR, Dub Don't Cry.  MP3 REGGAE

    Partager via Gmail

    votre commentaire