• NATACHA ATLAS - Kidda (1997) Chansons étrangères (Rubrique)

    NATACHA ATLAS, née à Schaerbeek (Bruxelles) le 20 mars 1964, est une chanteuse belge d'origine anglo-égyptienne. Natacha Atlas s'est fixé pour mission de rapprocher l'Orient et l'Occident sur le plan musical, en mêlant les musiques et les chants orientaux, classiques ou de variété, la chanson française, la pop et le rap. Cet éclectisme stylistique lui vaut d'être classée par l'industrie phonographique dans la catégorie des interprètes de « musiques du monde ». Elle obtient ses premiers succès en tant que chanteuse de Transglobal Underground à partir de 1993 et sur l'album Rising above Bedlam (1991) de Jah Wobble. Dans les pays francophones, elle reçoit un solide soutien de la diaspora maghrébine à la recherche d'une musique à son image et plus largement d'un public occidental amoureux de sa musique métissée. En 2006 elle se convertit à l’islam. En 2015, elle est toujours attirée par l’ésotérisme du soufisme, mais dit préférer la méditation à la prière : « Je regrette la vision du monde très manichéenne portée par une partie des musulmans. Les religions sont responsables de la plupart des grands conflits… Il faut rester ouvert à d’autres formes de spiritualité. Elle est la fille d’une mère juive ashkenaze anglaise et d’un père juif séfarade marocain.  

    « AQEEL, DJ - Tu Tu Hai Wahi (2002) Chansons étrangères (Rubrique)J. AXEL - Deepness is Served (Muzzikk Video) (2006) Chillout (Rubrique) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :