• ENRICO MACIAS - Dis moi ce qui ne va pas (1968) Chansons françaises (Rubrique)

    ENRICO MACIAS - Dis moi ce qui ne va pas (1968) Chansons françaises (Rubrique)

    ENRICO MACIAS, né Gaston Ghrenassia à Constantine en Algérie, le 11 décembre 1938, est un chanteur, musicien, compositeur et acteur français. Gaston Ghrenassia2 est le fils de Sylvain et de Suzanne Zaouch, famille juive d'Algérie de musiciens de malouf. Il se définit lui même comme juif « d'origine berbère »4. Son père était violoniste dans l’orchestre de Raymond Leyris dit Cheikh Raymond (le beau-père de Macias, ce dernier ayant épousé en 1962 sa fille Suzy avec qui il aura deux enfants Jocya et Jean-Claude) ; il apprend la guitare grâce à son cousin Jean-Pierre, mais aussi avec des amis gitans qui lui donnent le surnom de « petit Enrico », son futur prénom d’artiste. Son nom d’artiste résulte d’une erreur de la secrétaire de la maison de disques qui a mal compris son nom au téléphone et le baptise « Macias », alors qu’Enrico lui avait soufflé « Nassia ». S’il a grandi dans la musique judéo-arabe, Enrico Macias se lance rapidement à son arrivée en France dans des chansons de variétés orientalistes (Adieu mon pays, Les filles de mon pays), où l’influence de Lili Boniche est patente (L’oriental). Le style de ses disques évolue vers une musique moins marquée et plus facilement accessible au grand public; il reste néanmoins attaché à ses racines musicales dans les chansons qu’il interprète en concert – ou en 1979, quand il invite les Gipsy Kings à assurer sa première partie à l’Olympia après qu’il eut fait de même avec la chanteuse Daniele Danaé. Parmi les divers paroliers qui ont signé les textes du répertoire de Macias, Jacques Demarny accompagna une grande partie de la carrière de cet interprète (dans les années 1960 à 1980) et fut l’auteur de la majorité de son répertoire (une centaine de chansons). Dans son autobiographie, L'envers du ciel bleu, parue en 2015, il évoque son combat pour la paix dans le conflit israélo-palestinien.

     

     

    « SARAH McLACHLAN - Dirty Little Secret (2005) Thievery Corporation Mix. Pop (Rubrique) VANGELIS & VANESSA MAE - Leonidas, Violonistes (Rubrique) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :